L'Union Européenne (UE) a souhaité mercredi, que le calendrier "définitif" des élections législatives, municipales et locales, permette au nouveau parlement haïtien de se réunir le deuxième lundi du mois de juin. "L'aide européenne ne pourra se poursuivre et prendre toute son ampleur que lorsque tous les organes constitutionnels de l'Etat seront en mesure de fonctionner", indique une résolution de l'UE publiée à Port-au-Prince. Cette aide représente la plus importante aide étrangère à Haïti sur les plans bilatéral et multilatéral.

L'Union regrette que quatorze mois après la déclaration de caducité du parlement et un an après la nomination du CEP, les autorités haïtiennes n'aient toujours pas été en mesure, en dépit de l'importante aide internationale, de remplir toutes les conditions nécessaires pour des élections justes, équitables et transparentes". Cela, "alors que la population a manifest é son vif intérêt et son sens des responsabilités en s'inscrivant massivement et que les partis politiques se déclaraient prêts pour la consultation" indique la résolution. Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) a proposé les nouvelles dates du 9 avril et du 21 mai pour ces consultations, mais le calendrier a été récusé par l'exécutif qui demande une "évaluation" du processus électoral avant de se prononcer.