Pour le ministre haitien de la coopération , Anthony Dessources , ces déclarations visent à exercer des pressions sur les décideurs haitiens pour qu'ils favorisent un véritable dialogue national. M. Dessources se demande du même coup comment le pays pourra t-il fonctionner sans l'assistance de la Communauté Internationale . Il précise que l'aide étrangère est évaluée a 1,3 milliard de gourdes.

Les Etats-Unis continuent de réclamer que des correctifs soient apportés dans les élections du 21 mai contestées par l'Oposition. A défaut de ces correctifs l'administration va transiter son aide à Haiti à travers les organisations non gouvernementales (ONG) . Pour sa part le Canada a menacé cette semaine de réorienter sa coopération avec Haiti si la crise politique persistait . Ottawa déplore qu'aucune mesure n'ait été prise pour éviter les mêmes erreurs lors des élections du 26 novembre.