Le dirigeant de l'Espace de Concertation appelle une nouvelle fois à la mobilisation pour présenter une alternative à Lavalas. Toutefois Evans Paul soutient que toute négociation avec le parti de Jean Bertrand Aristide doit tenir compte des élections du 21 mai et du 26 novembre . « Les Organisations Populaires proches de Tabarre interprêtent l'appel au dialogue lancé par M. Aristide comme celui de la dernière chance » a souligné M. Paul .

Le porte-parole de l'Espace de Concertation estime que l'élu du 26 novembre se retrouve dans une situation inconfortable au regard de la communauté internationale. « les OP lavalas sont très mal placés pour indiquer la voie à suivre par les leaders de l'opposition « a fait savoir Evans Paul qui a annoncé la poursuite de la lutte pacifique contre le régime lavalas, car a t-il estimé le retour au pouvoir de Jean Bertrand Aristide ne fera qu'aggraver la crise politique.