62% des sondés avancent le manque de volonté politique .

En deuxième position on trouve l'incompétence citée par 8% des personnes interrogées, suivi du manque de moyens retenu par 5% .

24% des sondés n'ont pas répondu à la question .