Des affrontements entre des candidats et leurs partisans ont été enregistrés dans plusieurs régions notamment Petite Riviere de Nippes, Grand Goave ( Ouest) et Thomonde ( Centre).

A la Petite Rivière, les deux candidats, Laurore Edouard ( Inité) et Ulrick Philocsin ( Ansanm Nou Fò( revendiquent la victoire. Des tirs sporadiques ont été entendus dans la région mardi matin.

Les autorités locales sont en désaccord sur la méthode à adopter pour rétablir le calme. Le Maire a accusé le juge de paix d'avoir refusé de perquisitionner une maison abritant des individus armés.

Dans le même temps, à Grand Goave on assiste à un pourrissement de la situation. Les candidats Jean Marcel Lumerant ( Inité) et Franck Laporte ( Ansanm Nou Fò) s'accusent mutuellement d'avoir perpétré des actes de violence.

Le camp de l'Inité informe qu'un militant a été blessé à l'arme blanche alors que le maire Laporte fait état de deux blessés parmi ses proches. La demande d'annulation d'un centre de vote serait à l' origine des incidents. M. Lumerant a récemment indiqué qu'il sera en condition de légitime défense en cas de nouvelles attaques de Ansanm Nou Fò.

Par ailleurs le climat de tension persiste à Thomonde (Centre). Le candidat de l'Inité, Enel Appolon, a été remis en liberté mais devra comparaitre ce mercredi par devant les autorités judiciaires. L'ex deputé Apolon, qui veut reconquérir son siège, dénonce une agression armée d'un groupe d'individus à la solde de son concurrent, Marie Denise Bernardo( Lavni). Il soutient que les forces de l'ordre lors de leur intervention ont protégé les agresseurs.

LLM / radio Métropole Haïti