A Haïtiscopie de ce jour, la question est la suivante : "Si les élections n'ont pas lieu à la date du 19 mars, qui en aura la responsabilité?"
Sur les 403 personnes interrogées par les enquêteurs de la SEMA dans la région métropolitaine, 36% pensent que le principal responsable sera le Gouvernement Alexis-Préval, en deuxième position, nous retrouvons les partis politiques avec 12% et en troisième position nous retrouvons les Américains avec 8% et seulement 6% des sondés pensent que le CEP aura la responsabilité au cas où les élections législatives et locales ne se tiennent pas le 19 mars prochain. Signalons également que pour cette question 25% des personnes interrogées ne se sont pas prononcé.
La question de vendredi sera la suivante : "Est-ce qu'une présence étrangère est nécessaire au bon déroulement des élections ?.