Le Conseil National d'Observation Electoral (CNO) n'a toujours pas les moyens pour fonctionner : Les responsables du CNO rendent le CEP responsable de cette situation.

Par ailleurs, entre le Conseil National d'Observation Electoral (CNO) et le Conseil Electoral Provisoire (CEP) le courant ne passe plus.


L'instance chargée de rendre transparent le processus se plaint d'être privée de moyens par l'Institution Electorale. Le coordonnateur du CNO, Leopold Berlanger, et le Conseiller Macajoux Médard, ont croisé le fer, ce lundi au local du CEP.