Toujours pas de nouvelles rencontres entre le CEP et l'executif sur la date des élections.

4 jours après le début des discussions entre la présidence et le Conseil Electoral provisoire (CEP) sur la date des élections, aucune réunion n'est prévue entre les deux parties dans l'immédiat.

Les conseillers électoraux planchent actuellement sur un rapport détaillé sur le déroulement du processus, à soumettre au Président René Préval, qui en avait fait la demande à la première réunion. Les membres du CEP ne tiennent plus au 9 avril pour le 1er tour du scrutin et n'avancent aucune date pour la conclusion des ces travaux.

Le Chef de l'Etat Haïtien a eu, durant le week-end écoulé, des séances de travail avec les techniciens de l'IFES, du PNUD et ceux du CEP sur les difficultés techniques rencontrées au niveau du processus électoral.

Selon une source citée par l'Agence Haïtienne de Presse, les suggestions faites par les techniciens nationaux et internationaux ainsi que celles du CEP, vont permettre à l'institution électorale de fixer définitivement la date des élections.

En attendant la pression est maintenue par les partis politiques, les candidats, la société civile et les membres de la communauté internationale pour la tenue rapide des élections et l'entrée en fonction du parlement à la date du 12 juin.