Les autorités dominicaines sollicitent la levée de l'interdiction sur l'importation des produits avicoles. Une délégation composée des ministres dominicains de la santé et de l'agriculture ainsi que du secrétaire d'état à l'exportation ont eu hier une séance de travail avec leurs homologues haïtiens sur la situation sanitaire en république dominicaine. A l'issue de la réunion le ministre haïtien du commerce, Wilson Laleau, a expliqué que le rapport de la réunion sera soumis au conseil des ministres lequel décidera de l'opportunité ou non de lever l'interdiction.

Dans le même temps une commission composée d'experts des deux pays élaborera la semaine prochaine un protocole d'accord établissant les mécanismes permettant de réguler le commerce des produits avicoles.

Cependant le président de la commission sénatoriale de santé, Wesner Polycarpe, réclame le maintien de l'interdiction contre les produits avicoles. Il souligne que les différents variantes H1N1 ou H5N1 sont tous de la femme famille de la maladie " influenza de type A. Il exhorte les autorités haïtiennes à renforcer les structures sanitaires afin qu'elles puissent prendre en charge efficacement les personnes atteintes de la grippe aviaire.

Docteur Polycarpe révèle que 10% des malades décèderont même en ayant accès à des soins médicaments. Les causes de décès sont la détresse respiratoire et la déshydratation, précise le président de la commission sénatoriale de santé.

Par ailleurs il dénonce des violences dont seraient victimes de haïtiens en république Dominicaine. Il s'agirait de représailles des autorités après la mesure d'interdiction du gouvernement haïtien, souligne t-il.

LLM / radio Metropole Haiti