La ministre du Tourisme, Stéphanie Balmir Villedrouin, dans le cadre de sa visite officielle au Québec a eu samedi des entretiens avec son homologue Pascal Berubé. Les discussions ont porté sur la possibilité de création d'une mission québécoise de formation en tourisme en Haïti ainsi que la classification des établissements touristiques en Haïti (Label Hibiscus). < Les ministres haïtiens et québécois ont également convenu d'un partage de connaissances entre les responsables s'occupant du système de classification des installations hôtelières des deux pays.

Par ailleurs, Mme Villedrouin a eu des séances de travail avec le Maire de Québec, Régis Labeaume, l'Envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti, Michaëlle Jean, ainsi qu'une dizaine d'hommes d'affaires québécois. La ministre du Tourisme a voulu inciter les investisseurs à s'impliquer dans divers projets touristiques notamment à Jacmel et l'Île à Vache. " À Jacmel, le projet s'élève à 10 millions de dollars ", a déclaré Mme Villedrouin révélant que l'État haïtien bénéficie de l'aide d'une prestigieuse firme d'urbanisme, IBI-DAA.

De son coté le Maire du Québec, Régis Labeaume, a encouragé ces entrepreneurs à réaliser en février 2014 une mission d'exploration afin d'évaluer les possibilités d'investissent. Il a dans le même temps confirmé la construction d'une nouvelle caserne de pompiers à Port-au-Prince. Un investisseur Québécois financera à hauteur de 2 millions de dollars le projet garanti par la Municipalité du Québec.

M. Labeaume a également annoncé que le Musée de la civilisation exposera avant la fin de cette année, les œuvres des artistes haïtiens du village de Noailles. Lors de sa dernière visite en Haïti, le Maire du Québec avait promis de faire découvrir au Québec les œuvres de ces artistes de fer découpé.

LLM / radio Métropole Haïti