Le Directeur General des Douanes annonce que son Institution a donné l'autorisation aux responsables de la Compagnie Rice Corporation pour qu'ils recommencent à fonctionner en Haïti. Jean-Jacques Valentin indique que la Compagnie Rice Corporation a pris l'engagement de payer les 28 millions de gourdes à l'Etat Haïtien pour les fausses déclarations faites lors de l'arrivage d'une cargaison de riz le mois dernier.

Le Directeur des Douanes précise que son institution a autorisé la Justice à lever les scellés apposés sur les portes de la Rice Corporation.

Jean-Jacques Valentin explique que la Compagnie n'a pas encore versé la somme de 28 millions de gourdes dans les comptes du trésor public, toutefois, son engagement a été formel. Le Directeur Général des Douanes a fait remarquer que la compagnie Rice Corporation est, pour le moment, ciblée par les agents douaniers après ce qui s'est passé.

Interrogé sur la demande formulée par le Sénateur Jesse Helmes auprès du Département d'Etat américain, pour la révocation de visas des Ministres de la Justice et des Finances ainsi que celle de certains douaniers qui travaillaient sur le dossier de la Rice Corporation, le Directeur des Douanes a qualifié d'incroyable cette prise de position du Sénateur Helmes.
Jean-Jacques Valentin précise que les douaniers haitiens sont parfois à l'école de leurs collègues américains, le Directeur des Douanes s'est félicité de l'action menée par ses agents dans le cadre du dossier de la Rice Corporation.