Augmentation de la production industrielle, bonne performance des secteurs de la construction et du commerce interne, mais flambée des prix à la consommation : la dernière analyse de la conjoncture économique de l'IHSI pourrait contribuer à enrichir le débat en cours depuis la publication récente du rapport du Conseil Supérieur des Salaires.

L'indice de la production industrielle d'Haïti a connu, au cours du dernier trimestre de l'exercice 2012-2013 une hausse de 6.4 % en glissement annuel et de 2.5 % par rapport à au trimestre précédent, a indiqué l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI), dans son dernier bulletin d'analyse la conjoncture économique.

L'organisme déconcentré du Ministère de l'Économie et des Finances a, au cours de cette période, suivi et analysé les principaux indicateurs du secteur réel aussi au niveau de l'industrie, de l'énergie, de la construction et du commerce interne.

Cette progression trimestrielle du secteur industriel résulte d'une évolution contrastée des différentes branches d'activité.

Les fabrications de produits alimentaires, de bois, de produits chimiques et les ouvrages métallurgiques ont crû respectivement de 6.5 %, 12.6 %, 9.4 % et de 19.2 %; par contre, le textile (-12.6 %), les produits minéraux non métalliques (-5.8 %) ont affiché une tendance à la baisse.

Le secteur énergétique, sans surprise, a enregistré une baisse de 7.5 % de l'indice de la production d'énergie électrique en glissement annuel et de 8.3 % par rapport au trimestre antérieur.

Cette contre performance au niveau du trimestre est due surtout, selon l'IHSI, à l'évolution négative de la production thermique (-14.1 %), puisque la production hydroélectrique a crû de 54.0 %. La consommation facturée a, pour sa part, reflété une tendance à la hausse (2.6 %) par rapport au trimestre précédent.

Pour ce qui a trait au secteur de la construction, l'indice de l'activité a augmenté de 15.7 % en glissement annuel et de 6.9 % par rapport au trimestre passé.

Cet accroissement enregistré au niveau du secteur est compatible à l'augmentation des importations de matériaux de construction notamment le fer, le ciment et la construction de préfabriqués. Cette performance se traduit aussi par une hausse de 6.7 % de l'indice du nombre de salariés dans la construction.

Le commerce interne a connu un accroissement de 14.2 % de l'indice de l'activité commerciale en glissement annuel et de 4.3 % par rapport au trimestre précédent. Ce comportement du secteur s'est traduit par une bonne prestation de toutes ses branches d'activité, notamment, commerces de véhicules automobiles (2.2 %), de gros de produits alimentaires (7.1 %), d'articles et appareils d'équipement domestique (2.8 %) et de quincaillerie (7.7 %).

Par contre le commerce extérieur a enregistré une baisse de l'indice de la valeur moyenne des importations de 2.1 % en glissement annuel et de 2.6 % par rapport au dernier trimestre. Pour sa part, l'indice de la valeur totale a accusé une hausse de 2.9 % en glissement annuel et a régressé de 4.7 % par rapport au trimestre précédent.

L'indice des prix à la consommation a connu une hausse de 5.4 % en glissement annuel et de 0.5 % par rapport au trimestre passé. Cette progression trimestrielle est liée à l'augmentation de la quasi-totalité des postes de dépenses, particulièrement le logement, l'habillement, les autres biens et services, l'ameublement, la santé, qui ont crû respectivement de 1.6 %, 1.6 %, 1.3 %, 0.9 % et de 0.9 %.

L'indice des prix des produits agricoles, de son côté, a augmenté de 9.2 % en glissement annuel et s'est contracté de 0.2 % par rapport au trimestre antérieur.

Source : Institut Haïtien de Statistique et d'Informatique (IHSI)

HA/radio Métropole Haïti

Crédit photo : haiti-refondation-org