Les sondés opinent aujourd'hui sur le cas d'Elian Gonzalez. Le petit cubain âgé de 6 ans devrait pouvoir vivre avec son père, dans son pays natal. C'est ce que croit la majorité des personnes interrogées.

A la question "Le Petit Elian devrait-il retourner à Cuba, rejoindre son père ou rester aux Etats-Unis, 44 % des sondés se sont prononcés pour la première option, c'est-à-dire pour que l'enfant retrouve son père.

26 % des sondés au contraire, estiment que le jeune garçon devrait rester aux Etats-Unis où il s'est trouvé, après avoir survécu à un naufrage, en novembre dernier.

Si les catégories défavorisées penchent volontiers pour que l'enfant reste aux Etats Unis, les catégories aisées optent au contraire pour un retour à Cuba.

Un pourcentage assez important, 29 % des sondés ne se sont pas prononcés.

Haïtiscopie a été réalisé par la SEMA pour Radio Métropole et Le Nouvelliste.