L'ancien candidat à la présidence Clarens Renois se positionne en faveur d'une vérification de l'ensemble du processus électoral, notamment au niveau des législatives.

Selon le candidat malheureux à la présidence sous la bannière du parti UNIR, si des incohérences ont été constatées durant la présidentielle, les fraudes lors des élections législatives ont été plus graves.

Par ailleurs, l'ancien candidat à la présidence, Clarens Renois pense qu'il est difficile de tirer un bilan de la présidence de Michel Martelly, en effet pour lui il faudrait également analyser l'action l'opposition pendant 5 ans afin d'être tout à fait honnête.

Le candidat à la présidence d'UNIR pense que sur bien des points, Haïti stagne et ses dirigeants sont bien souvent aveugles à la réalité du pays.

EJ/Radio Métropole Haïti