Le Ministre de la Culture & de la Communication, Monsieur Marc Aurèle Garcia, au nom de l'État Haïtien, a transmis à l'UNESCO le « Rapport sur la mise en oeuvre de la Convention sur le patrimoine immatériel de 2003 ».

Selon des informations disponible sur le site du ministere de la culturel ,ce rapport a été acheminé au Bureau de la Commission de Coopération avec l'UNESCO, dirigé par Monsieur Jean Coulanges pour être envoyé au siège de l'UNESCO à Paris afin d'être examiné en 2017 au cours de la 12ème réunion du Conseil Intergouvernemental pour la Sauvegarde du Patrimoine Immatériel (en Corée du Sud).

C'est un objectif que se sont donnés le Ministre de la Culture et de la Communication, Monsieur Marc Aurèle Garcia et le Directeur Général, Monsieur Jean Michel Lapin. Objectif atteint, car Haïti était en retard de sept ans sur l'envoi de ce rapport périodique qui devrait relater les efforts de l'Etat Haïtien dans la mise en œuvre de la Convention sur la patrimoine immatériel.

Le Ministre de la Culture et de la Communication par le truchement de la Direction Générale a constitué une commission de coordination formé d'experts pour arriver à ce résultat. Composé de Monsieur Erold Josué, Directeur du Bureau National d'Ethnologie ; de Bélizaire Roland, inscrit au Doctorat en aménagement du Territoire et Directeur rattaché au Cabinet Technique ; de Monsieur Frantz Délice, Doctorant en Patrimoine ethnologique et membre du Cabinet technique de la Direction Générale; Monsieur Jeff Lefèvre, Spécialiste de la Communication et de la Culture, Directeur du patrimoine ; Madame Renite Louima, Chercheure sur les pratiques de la danse traditionnelle et cadre du Théâtre National, de Monsieur Jeff Michel, Doctorant en Sociologie et Consultant au Bureau National d'Ethnologie ; de Monsieur Kesler Bien-Aimée Spécialiste du patrimoine Culturel et représentant de la Commission Nationale de Coopération avec l'Unesco.

Cette commission s'est donnée pour tâche de consulter les archives du MCC et des différents partenaires afin de relever toutes les décisions et actions entreprises par l'État haïtien.

Après la rédaction effectuée par Monsieur Frantz Délice, spécialiste du patrimoine et de la communication, sous les regards du Cabinet technique de la Direction Générale, les membres de la Commission de Coordination ont validé le texte du rapport périodique en incluant notamment l'apport de la société civile, du secteur privé. Cette commission a pris en compte tous les efforts de l'Etat haïtien dans la mise en œuvre de la Convention, date de promulgation de ce dit instrument international par l'UNESCO.

La rédaction et l'envoi de ce rapport périodique entre dans le cadre du renforcement du mécanisme de gestion du patrimoine immatériel notamment la création du Groupe sectoriel de travail sur cette thématique incluant les représentants du système culturel haïtien, de la société civile, du secteur culturel, et des organismes de la coopération internationale.

EJ/Radio Métropole Haiti