En présence des représentants des Corps diplomatique et consulaire, le Président provisoire de la République, Monsieur Jocelerme Privert, des parlementaires et d'autres grands commis de l'Etat, ont assisté, ce dimanche 1er janvier 2017, au traditionnel TeDeum, consacrant la célébration des 213 ans de l'indépendance nationale à la cathédrale du Souvenir des Gonaïves.

Dans son homélie de circonstance, le célébrant principal du Te Deum, Monseigneur Yves Marie Péan, a prêché la paix et l'unité entre les Haïtiens et les Haïtiennes pour le bien du pays. Il en a profité pour adresser ses vœux de bonheur, de prospérité et de pardon à l'endroit de tout un chacun.

Apres la cérémonie eucharistique, le rendez-vous a été donné sur la Place d'Armes des Gonaïves où les festivités commémoratives du 213e Anniversaire de l'Indépendance et du premier jour de l'an ont pu se dérouler.

Dans son discours de circonstance, le Président de la République, a mis l'emphase sur la double portée historique de la date du 1er janvier: à savoir la commémoration de la Fête de notre Indépendance et la célébration de la journée mondiale de la paix.

Le Chef de l'Etat a, en ce sens, salué les sacrifices consentis par nos ancêtres pour nous léguer cet héritage. Il a prêché le pardon et l'unité entre les filles et les fils de la Patrie. SEM Jocelerme Privert estime anormal que, depuis plus de deux siècles, le pays ait toujours été confronté à un ensemble de dérives entravant son développement socio-économique. Appelant tout un chacun à la réconciliation, la paix et le dialogue, le Président Privert croit qu'il est plus qu'urgent et nécessaire d'instaurer plus de stabilité et de Sécurité, afin de trouver les voies et moyens pour résoudre nos conflits internes tout en proposant des réponses durables aux problèmes auquel fait face le pays.