Le président élu, Jovenel Moise, promet de collaborer avec tous les secteurs de la vie nationale. Elu au premier tour de la présidentielle, l'entrepreneur a promis de lancer les états généraux sectoriels de la nation au début de son quinquennat.

Nous allons bâtir un consensus nationale sur les enjeux du développement nationale et créer les passerelles de communication permanentes entre les différentes élites du pays, économiques, politiques, intellectuelles, paysannes, leur permettant d'aborder l'avenir avec assurance, de transmettre à la génération de demain un pacte pour le progrès et le pays, explique M. Moïse dans une adresse à la nation après la publication des résultats définitifs.

Même s'il disposera d'une majorité dans les deux chambres M. Moïse promet de travailler en collaboration avec tous les élus.

L'entrepreneur mise également sur l'implication de la diaspora dans ses efforts promettant une participation de la diaspora au développement économique, social et politique du pays.

Les états généraux de la nation sont préconisés depuis plusieurs mois par l'entrepreneur Reginald Boulos. Il s'agit de la même stratégie que la conférence nationale prônée au cours des dix dernières années par l'ex sénateur Turneb Delpé.

Le président élu croit que le 7 février 2017, date de son intronisation, marquera un tournant décisif dans la façon de gérer les affaires de la Nation.

Les états généraux devraient définir les grands axes des réformes indispensables à la relance de l'économie et à une stabilité politique.

LLM / radio Métropole Haïti