Les réactions se sont multipliées après l'annonce de la victoire de Jovenel Moise au premier tour de l'élection présidentielle.

L'ancien candidat Erick Jean Baptiste a appelé le président élu pour le féliciter et lui donner des conseils.

Monsieur Jean Baptiste dit avoir entre autre, encouragé Jovenel Moïse à se mettre au travail et à organiser les états généraux sectoriels de la nation. Il a affirmé vouloir s'engager dans la voie de l'opposition constructive, en faveur du pays.

De son coté, le parti Pitit Desalin ne reconnait pas les résultats définitifs publiés mardi soir par le CEP.

Le candidat Moïse Jean Charles, parvenu en 3e position qui conteste la validité de ces résultats et affirme qu'il va poursuivre la mobilisation de manière pacifique.

L'ex sénateur Moïse Jean Charles affirme que toutes les demandes des contestataires n'ont pas été satisfaites durant les vérifications, notamment concernant une intervention de l'ONI et de DCPJ pour s'assurer de l'authenticité des CIN et des empreintes apposée sur les procès verbaux.

Il dénonce des manipulations de la part du CEP.

Pour sa part Le candidat de Lapeh, Jude Celestin conteste la validité des résultats publiés par le CEP. Selon lui la vérification n'a pas été faite selon les normes.

Il refuse de reconnaitre la victoire de Jovenel Moïse et appelle à la mobilisation pacifique.

EJ/Radio Métropole Haïti