Près de trois mois après le passage de l'ouragan de catégorie 4 , l'UNICEF et ses partenaires continuent d'apporter une aide aux personnes affectées.

Plus de 2 millions de personnes ont été affectées dont 900 000 enfants. Parmi les 1 400 000 personnes ayant besoin d'une assistance humanitaire, on compte près de 600 000 enfants. Par ailleurs, 716 écoles ainsi que de nombreuses infrastructures sanitaires ont été endommagées.

De concert avec le Gouvernement haïtien et les partenaires, l'UNICEF a pu garantir l'approvisionnement quotidien en eau potable de plus de 281 000 personnes, parmi lesquelles 118 000 enfants. En novembre, l'UNICEF a contribué à la campagne de vaccination contre le choléra qui a concerné 807 395 personnes, dont plus de 309 213 enfants âgés de 1 à 14 ans, et a diffusé des informations relatives à la prévention de la maladie.

Au niveau éducatif, l'UNICEF a achevé la rénovation de 14 écoles et 107 autres sont en cours de restauration. Ces écoles rénovées ont permis à 4 200 enfants de retourner à l'école, et au total, ce sont plus de 36 000 écoliers qui pourront faire de même grâce à l'UNICEF. L'UNICEF travaille en étroite collaboration avec les communautés sur la malnutrition qui continue d'affecter les enfants et les adultes, qui luttent pour se remettre de la sécheresse prolongée et des effets de l'ouragan Matthew, notamment le risque persistant de maladie et la perte de moyens de subsistance. Les interventions de protection de l'UNICEF soutiennent les familles qui ont perdu leurs moyens de subsistance, afin d'éviter que les enfants soient séparés, précise un communiqué.

« Trois mois après le passage de Matthew, nous constatons des améliorations : l'eau potable est de plus en plus disponible, la grande majorité des écoles ont rouvert leurs portes, de même qu'un certain nombre de centres de soins. Les zones les plus difficiles d'accès reçoivent de l'aide. L'UNICEF continue de répondre à son mandat et à ses obligations dans le cadre des d'opérations d'urgence et des efforts de développement », a déclaré Marc Vincent, Représentant de l'UNICEF en Haïti.

Pour mener ces interventions, l'UNICEF avait besoin de financement. L'appel de l'UNICEF pour Haïti est passé de 13,4 millions de dollars avant l'ouragan à 36,6 millions de dollars après son passage. Il était financé à plus de 85 % à la fin de l'année grâce à la générosité des donateurs.

. LLM / radio Métropole Haïti