Le sénateur élu, Guy Philippe à été extradé hier soir vers les États Unis à rapporté son avocat Reynold Georges. Un avion est venu le récupérer à l'aéroport vers 8 heures 45 du soir, à dit M. Georges faisant état du transfert de M. Philippe vers un centre à North Caroline.

M. Philippe est l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis plusieurs années sous l'accusation d'implication dans le trafic de la drogue. Il a été appréhendé par la Brigade de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS).

M. Georges se dit écoeuré et qualifie l'arrestation d'enlèvement. Il denonce la complicité des autorités policières haïtiennes dans ce qu'il qualifie de complot.

Les responsables du BLTS et de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) se sont moqués de nous lorsque nous sommes intervenus pour réclamer des explications, à t il fait valoir.

M. Georges, également dirigeant de parti politique, appelle les Parlementaires Haïtiens à ne pas accepter le fait accompli et à dénoncer l'accord d'extradition avec les États Unis.

Interrogé sur la situation de M. Philippe, maître Georges à fait remarquer que des avocats américains pourront obtenir facilement sa libération. Il a de nombreux partisans aux États-Unis qui pourront mobiliser des fonds pour sa défense , dit-il.

LLM / radio Métropole Haïti