Le commissaire du gouvernement de Port au Prince, Danton Léger, affirme ne pas avoir été tenu au courant de l'arrestation du sénateur élu de la Grand'Anse, Guy Philippe.

Dans le cadre d'une interview accordée à Radio Métropole, maître Léger s'est dit étonné que le sénateur élu de la Grand'Anse n'ait pas été transféré au parquet après son interpellation.

Le chef du parquet explique par ailleurs que Guy Philippe ne figurait pas sur sa liste de mandat d'amener.

Les officiels haïtiens sont silencieux sur le dossier de l'arrestation et l'extradition d'un sénateur élu. Guy Philippe, membre d'un regroupement proche du Parti Haitien Tet Kalé (PHTK), a été extradé aux Etats unis pour y être jugé pour trafic de drogue.

EJ/Radio Métropole Haïti