Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, annonce des dispositions pour renforcer le secteur agricole. Lors d'une visite à la faculté d'agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV), le président Moïse a promis de mobiliser 4 millions de dollars dans le prochain budget pour la construction du nouvel édifice devant loger la faculté.

M. Moïse, riche entrepreneur dans le secteur agricole, a ainsi répondu favorablement à la requête du doyen et des étudiants de la FAMV de l'HUEH.

Les ressources du Trésor Public permettront de compléter les fonds nécessaires à la construction de l'édifice devant remplacer l'immeuble détruite par le séisme de 2010. Plus de 11 millions de dollars accordés par des institutions internationales sont déjà disponibles.

M. Moïse donne l'assurance qu'il pourra procéder à l'inauguration du nouvel édifice en mars 2019. Un président ne peut mentir, a t-il insisté sous les applaudissements des étudiants.

Les futurs ingénieurs ont été agréablement surpris par le discours du chef de l'état qui a promis des allocations financières aux étudiants.

Le président haïtien a également promis de rouvrir les fermes agricoles. Avant le départ des Duvaliers plus de 40 fermes, dans les diverses régions du pays étaient impliquées, dans les progrès du secteur agricole.

Il s'agit de fermes fermées, déplore le président Moïse rappelant qu'il oeuvre dans le secteur agricole depuis 28 ans. Il rappelle qu'il a beaucoup souffert en raison de la faiblesse structurelle dans le secteur agricole.

Les étudiants soutiennent que les fermes sont indispensables pour les recherches scientifiques dans le secteur. M. Moïse promet d'exécuter les revendications des étudiants qu'il assimile à une feuille de route.

Le chef de l'état a une fois de plus réitéré sa determination à oeuvrer au développement de l'agriculture comme un axe important pour améliorer les conditions de vie des citoyens en général et des paysans en particulier.

LLM / radio Métropole Haïti