Le Premier Ministre nommé, Jack Guy Lafontant, pourrait présenter sa déclaration de politique générale au Sénat au début de la semaine prochaine.

Le président du Sénat, Youri Latortue, a indiqué qu'une correspondance sera adressée à M. Lafontant pour préciser la date de la séance en assemblée plénière. Ce sera lundi ou mardi, a dit M. Latortue, révélant que M. Lafontant avait soumis mercredi au bureau du grand corps le document de l'énoncé de politique générale.

Ce jeudi les membres de la commission spéciale d'analyse du dossier de M. Lafontant s'évertuaient à peaufiner leur rapport. Le rapport sera présenté à l'assemblée lors de la séance consacrée à la ratification de la politique générale.

Le Premier Ministre devra être accompagné des membres de son futur gouvernement lors de cette séance.

Les parlementaires de la 50 eme législature avaient créé en 2016 une jurisprudence consistant à renvoyer définitivement le Premier Ministre nommé en cas de censure de son énoncé de politique générale.

Toutefois M. Lafontant devrait obtenir l'appui de la majorité des législateurs qui supportent le chef de l'état Jovenel Moïse. L'opposition parlementaire ne peut seule empêcher la ratification de la politique générale.

Un des sénateurs de l'opposition, Evaliere Beauplan, a constaté le retard dans la présentation de la politique générale au Parlement. Il croit que ceci résulte d'une certaine volonté de M. Moïse de se démarquer des certains membres de l'équipe de Martelly.

Il souligne que l'opposition accepte d'accorder un moratoire au chef de l'état pour la formation de son gouvernement.

LLM / radio Métropole Haïti