Le Président de la République, Jovenel Moïse, profite de la clôture de la 11ème édition du Festival international de Jazz de Port-au-Prince (PaPJazz), ce samedi 11 Mars 2017, pour saluer l'initiative et féliciter ses organisateurs qui ont su créer à travers ce festival une belle fenêtre sur Haïti.

En effet, tout en donnant la possibilité à des artistes locaux ainsi qu'à des formations de jazz haïtiennes de jouer sur la scène internationale ou de se faire connaitre par un autre public, le Festival international de Jazz de Port-au-Prince a prouvé sa grande forme en alliant programmation de qualité et bonne ambiance.

Le Festival international de Jazz a également permis à la ville de Port-au-Prince d'accueillir une pléiade de grands noms du jazz venus d'Allemagne, de la Belgique, du Mexique, des États-Unis, de France, du Panama, des Pays-Bas, de la Martinique, de la Suisse, du Canada, du Chili, de Cuba et d'Espagne.

Le Chef de l'Etat encourage donc les initiateurs du Festival à poursuivre cette œuvre qui contribue grandement à la promotion de la pratique de la musique en Haïti, et du jazz, particulièrement le Kreyòl jazz ; et qui offre la possibilité à des jeunes musiciens d'avoir accès à des formations de professionnalisation.

Le Président de la République, Jovenel Moïse, croit que la culture est un des facteurs clés du développement. L'Etat se doit donc d'encourager sa valorisation à travers les différents opérateurs qui évoluent à tous les niveaux dans ce secteur, par le biais de la musique, de la danse, du théâtre, de la mode, des arts plastiques, etc.

EJ/Radio Métropole Haïti