Apres avoir heurté deux piétons sur son passage, un autobus assurant le transport Cap-Port-au prince a foncé dimanche sur 3 bandes de rara , sur la route nationale numéro un, non loin de la ville des Gonaïves.

Le conducteur de l'autobus qui a pris la fuite après le premier accident, a balayé de ces bandes de rara qui créaient l'animation sur la route nationale, plus précisément au niveau de la 4e section communale des Gonaïves.

Selon un bilan partiel communiqué par les responsables de la protection civile au niveau du département de l'Artibonite 38 personnes ont trouvé la mort et 13 autres ont été blessées lors de ce drame, qui n'est pas le premier du genre.

Les blessés ont été transportés d'urgence à l'hôpital.

En réaction des membres de la population locale ont tenté d'incendier le véhicule impliqué dans l'accident avec tous ses passagers, mais la police a eu le temps d'intervenir afin de les empêcher.

Un autre autobus revenant du Cap-Haïtien a été pris pour cible par des individus en colère. La police a dû assurer jusqu'ici la sécurité, des autres véhicules de transport en commun qui fréquentent ce tronçon.

EJ/Radio Métropole Haïti