Du 20 au 28 Mars 2017, c'est le Festival du Film Francophone à Port-au-Prince. Cet événement est une proposition de l'Institut Français en Haïti pour la Quinzaine de la Francophonie dans la catégorie Cinéma .

La réalisation est faite en partenariat avec l'Ambassade de Suisse, l'Ambassade du Canada et l'organisation Internationale de la Francophonie. A Fokal, les projections auront lieu du mardi 21 au jeudi 23 mars, à 5h PM. L'entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Comme chaque année, Haïti célébrera au mois de mars la quinzaine de la francophonie, un rendez-vous incontournable qui sera aussi l'occasion de fêter la richesse, le dynamisme et les valeurs de la Francophonie : « respect de l'État de droit et des droits de l'homme, égalité hommes-femmes, solidarité et diversité culturelle ».

Après le succès de la première édition, l'Ambassade de France et l'Institut français en Haïti avec l'appui de ses partenaires : l'Ambassade de Suisse et l'Ambassade du Canada en Haïti, l'Organisation Internationale de la Francophonie, Wallonie Bruxelles International et Canal+, sont heureux de vous présenter cette deuxième édition du Festival du Film Francophone de Port-au-Prince.

Dans le cadre de la quinzaine de la francophonie, la programmation mettra cette année en avant les femmes du monde en proposant vingt-deux films de l'espace francophone de plus de 11 nationalités différentes. Portraits de femmes, œuvres portant sur les droits de femmes, réalisées par des femmes ou met- tant en scène des héroïnes de tous les jours, comédies, drames, documentaires, courts et longs métrages, animations, le festival souhaite aborder toutes les facettes du cinéma au féminin et mettre les réalisatrices de tous genres à l'honneur. Ouvertes et gratuites à tous, les projections auront lieu en divers lieu : à l'IFH, la Fokal (dans la limite des places disponibles), La Cinémathèque de Pétion-Ville, le Rev Cinéma ainsi que le Yanvalou. Des séances en plein air seront aussi organisées grâce au dispositif Ciné Lari A : sur la Place Jérémie, Place Boyer et Résidence des Lauriers.