C'est au terme d'une séance plénière nocturne et marathon de plus de 10 heures, dont les législateurs haïtiens ont le secret, que la déclaration de politique générale du Premier Ministre nommé Jack Guy Lafontant a été approuvé par le Sénat.

Une séance marathon mais sans vrai débat contradictoire. Les sénateurs se sont contentés de faire valoir leur point de vue ou de réclamer des projets d'infrastructure pour leurs régions. La lutte contre la corruption et d'autres thèmes ont été abordés en fonction de leur relation avec la réalisation d'infrastructures routières, agricoles ou sanitaires.

Le Premier Ministre a promis de satisfaire l'ensemble des revendications des sénateurs pour leurs régions. Des sénateurs de l'opposition dont Nenel Cassy ont fait remarquer que le Premier Ministre n'a pas fourni des explications sur la stratégie de mobiliser des ressources nécessaires pour réaliser tous ces projets.

Le Premier Ministre a pris le soin de répondre patiemment et avec courtoisie aux questions des sénateurs. Un exercice qu'il a réalisé avec succès puisqu'à la fin de la séance à 6 h 30 du matin, aucun sénateur n'a voté contre sa déclaration de politique générale. Les 7 sénateurs sceptiques se sont abstenus lors du vote.

Au cours de ses interventions M. Lafontant a pu convaincre les élus de sa bonne connaissance du pays. Il a répondu aux inquiétudes sur la nationalité de ses parents en révélant que son grand père fut un sénateur durant la première occupation américaine d'Haïti.

LLM / radio Métropole Haïti