Haïti est une terre de transit pour les Haïtiens. C'est la conclusion à laquelle on peut arriver en considérant les réponses à la question "si vous aviez le choix, resteriez-vous en Haïti?
Sur les 403 personnes interrogées 261 ont répondu par non. Donc 64% des Haïtiens restent dans le pays uniquement parce qu'ils n'ont pas le choix. 32% resteraient même en ayant le choix et 3% ne savent pas ce qu'ils feraient.
Ceux qui perçoivent de petits revenus sont les moins attachés au pays. 77% d'entre eux laisseraient volontiers le pays s'ils en avaient la possibilité. Ils sont suivis par les chômeurs avec 71% de cette catégorie qui ne demandent qu'à vivre dans un pays étranger.
Les compatriotes les plus attachés au pays restent ceux qui ont des revenus élevés. Dans cette catégorie qui représente 16% des sondés, 55% affirment qu'ils resteraient en Haïti même s'il avaient le choix de partir.