Le Gouvernement de la République argentine et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont fait don le 10 avril 2017 au Gouvernement haïtien de plus de 25 tonnes de semences maraîchères et céréalières, en faveur des victimes du cyclone Mathieu dans le Grand Sud, l'Ouest, le Nord'Ouest et l'Artibonite.

Plus de 40.000 familles, dans 38 communes, recevront un kit de semences qui leur permettra de planter un jardin potager et de faire face à la rareté des produits alimentaires durant les prochains six mois. Cette initiative contribue aux efforts à court terme visant à garantir les trois (3) prochaines campagnes agricoles, et à fournir des revenus immédiats à la population, en l'aidant à reprendre sa vie en main à travers l'agriculture familiale, précise le Pnud.

L'évaluation des besoins post-Mathieu dans le domaine agricole fait état de dommages et pertes estimés à 38 milliards de gourdes (583 millions de dollars américains) ce qui représente environ 7% Produit Intérieur Brut (PIB) ou 31% du Produit Intérieur Brut Agricole (PIBA). La plupart des communes ont perdu plus de 90% de leurs moyens de subsistance et commencent à souffrir d'insécurité alimentaire croissante.

Cette collaboration entre le PNUD et l'Argentine s'inscrit dans le cadre plus large du programme « Pro Huerta – Haïti » qui vise à encourager une diète alimentaire équilibrée à travers la production biologique à petite échelle d'aliments frais par la population ciblée, sur le modèle d'une initiative lancée en 1990 en Argentine.

Outre la promotion de potagers biologiques, le programme facilite également l'élevage familial, la promotion de petites expériences d'irrigation, la production locale de semences, l'apiculture et la fabrication artisanale d'outils.

Par le biais de ce programme, le PNUD et le Gouvernement de l'Argentine ont déjà fait don de 38 tonnes de semences maraîchères et céréalières à plus de 40.000 familles haïtiennes.

LLM / radio Métropole Haïti