Le 5e congrès des écrivains de la Caraïbe s'est conclu par le renouvellement du conseil d'administration et du bureau de l'Association des écrivains de la Caraïbe (AEC).

Dabord , un premier vote pour élire les membres du conseil d'administration pour deux ans, puis un second pour designer les membres du bureau. Earl Lovelace, écrivain Trinidadien, président sortant, a proposé pour lui succéder l'ecrivain haitien Lyonel Trouillot, , 1er vice président de 2015 à 2017, dont la candidature a été acceptée à l'unanimité.

A l'issue de son élection, Lyonel Trouillot a déclaré : « Nous allons continuer à travailler ensemble pour se faire connaître dans la Caraïbe et pour que nos modestes travaux d'écrivains puissent contribuer à poser la question de l'avenir des populations de la Caraïbe. (…) Pour nous rappeler à tous, écrivains, que nous n'écrivons pas dans le vide mais dans un monde réel dans lequel il y a des souffrances réelles, et la façon dont Earl Lovelace pense la Caraïbe a fait naître la nécessité d'en parler au sein de notre association. C'est la ligne que nous devons continuer à suivre ».

EJ/Radio Metropole Haiti