Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres veut respecter les engagements pris par son prédécesseur envers les victimes du choléra en Haïti.

Cependant, selon sa représentante dans le pays, les différents appels aux dons n'ont pas eu les résultats escomptés. Les pays membres se montrent réticents à mettre la main à la poche afin de concrétiser les promesses faites par Ban Ki Moon avant de quitter la tête de l'ONU.

L'ancien secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait présenté en décembre 2016 pour la première fois des excuses aux Haïtiens pour le rôle qu'ont joué les Nations unies dans l'épidémie de choléra qui a déjà fait des milliers de victimes.

EJ/Radio Métropole Haïti