Le président de la chambre haute, Youri Latortue révèle que le budget du sénat comprend un montant de 150 millions de gourdes destiné aux subventions.

Cette somme est selon lui, partagée entre les sénateurs à raison d'un million par personne et par période.

Il précise que ces fonds sont généralement distribués aux communes par les parlementaires afin de financer des activités culturelles comme le carnaval ou les raras.

En réaction le coordonnateur du Collectif du 4 Décembre, Jean Robert Argant crie au scandale devant l'allocation d'1 million de gourdes accordée à chaque sénateur et de 400 mille gourdes a chaque député à l'occasion du week-end end de Pâques.

Il rappelle que ces subventions sont accordées à un moment ou les victimes de l'ouragan Matthew dans le grand sud sont menacées de la famine.

Jean Robert Argant exprime sa colère contre les parlementaires qui selon lui, ont reçu ces subventions sans tenir compte de la détérioration des conditions de vie de leurs mandants.

Il estime qu'il est grand temps de s'interroger sur l'utilité du pouvoir législatif qui a son avis coute trop à l'Etat haïtien.

EJ/Radio Métropole Haïti