Le compte à rebours a commencé pour l'administration Moïse qui se prépare à lancer l'un des plus importants projets du quinquennat de Jovenel Moïse. La Caravane du changement sera lancée le 1 mai aux Gonaïves et doit marquer le coup d'envoi d'importantes activités visant la relance de la production nationale.

Le président Moïse juge que l'encadrement des instances publiques est fondamental dans l'augmentation de la production nationale. Il préconise notamment la facilitation de l'accès à l'eau dans les zones principales de production grâce aux travaux d'irrigation qui seront réalisés dans le cadre de la Caravane du changement.

Parmi les dispositions envisagées figurent le remembrement des terres pour une meilleure production par les planteurs, l'encadrement des planteurs dans la lutte contre les insectes nuisibles, le renforcement de l'Unité phytosanitaire du Ministère de l'Agriculture et l'appui aux universités haïtiennes déjà engagées dans la recherche de solutions scientifiques aux problèmes des insectes et bactéries destructeurs de culture.

Dans le cadre des préparatifs pour la caravane du changement, M. Carmel André Béliard, Ministre de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural, accompagné entre autre de l'Ambassadeur Cubain, Luis Castillo Campos, a évalué les travaux de réparation des véhicules au Centre National des Equipements (CNE).

Les responsables du CNE ont donné la garantie que les équipements incluant une centaine de véhicules seront prêts lors du coup d'envoi de la caravane le 1 mai 2017. Le ministre Béliard a constaté l'ampleur de la tache à accomplir en moins de deux semaines.

Les techniciens cubains ont la charge d'apporter une expertise technique au CNE suite à un accord bilatérale paraphé en 2012 entre les deux états.

LLM / radio Métropole Haïti