Une occasion pour les autorités et certains partenaires de sensibiliser les citoyens sur les dangers de la route et sur les précautions à prendre.

A partir de ce lundi, à l'initiative du ministère des travaux publics notamment, un ensemble d'activités seront menées sur le territoire en vue de réduire le nombre d'accidents enregistrés dans le pays.

Dans un contexte où aucun chiffre n'est disponible sur le nombre de décès lies aux accidents de la route en Haïti, les autorités disent reconnaitre la nécessité de mettre en place un système de statistique et de renforcer certaines dispositions légales.

L'une des missions de la direction de la police routière est de prévenir les accidents, mais les actions et les dispositions font encore defaut selon certaines observations. Entretemps, on abuse de l'arme de la sensibilisation, les sanctions se font rares et les cadavres s'empilent.

Avec 1,3 millions de morts par accident chaque année et 50 millions de blessés dans le monde, l'Organisation des Nations Unies a jugé utile d'instaurer la semaine de la sécurité routière.

EJ/Radio Métropole Haïti