L'ambassadeur d'Haïti au Mexique, Guy Lamothe, annonce que les autorités mexicaines ont lancé le processus de régularisation de l'ensemble des migrants haïtiens dans la ville frontalière de Tijuana. br>
Plus de 4 000 compatriotes sont regroupés dans cette ville, située en face de la ville américaine de San Diego. br>
Les migrants haïtiens, qui viennent du Brésil et d'autres pays latino américains, ont perdu tout espoir d'entrer aux Etats Unis en raison de la nouvelle politique migratoire américaine. Les responsables de l'ambassade d'Haïti à Mexico n'étaient pas en mesure d'indiquer le nombre de migrants ayant franchi la frontière avant le début de la politique de déportation des immigrants clandestins.

L'ambassadeur Lamothe révèle que les autorités mexicaines sont déterminés à accorder une résidence temporaire à tous les migrants qui en font la demande. Assurant que l'ambassade est prête à apporter un appui aux migrants. br>
M. Lamothe soutient que les haïtiens disposent des frais de 100 dollars exigés pour l'obtention des documents. Le programme qui concerne uniquement les haïtiens se trouvant sur le territoire mexicain devra se poursuivre jusqu'en septembre 2017.

Les quelques 4 000 migrants haïtiens, ayant perdu espoir de se rendre aux Etats Unis ont trouvé des emplois dans les secteur de la restauration et de la construction notamment.

La régularisation des sans papiers haïtiens leur permettra d'obtenir des emplois dans plusieurs secteurs. Le diplomate haïtiens assure que des entrepreneurs du secteur de la restauration se disent intersectés à recruter des haïtiens. br>
Les autorités mexicaines envisagent de créer unités de réception de demandes à Tijuana et éventuellement à Mexicali pour accélérer le processus de régularisation.

LLM / radio Métropole Haïti