Sonnel Jean Francois a été demis de son poste de directeur général de l'Unité centrale de renseignements financiers (Ucref) par le chef de l'État, Jovenel Moïse. Le juge n'aura passé qu'un an à l'Ucref alors qu'il disposait d'un mandat de trois ans.

M. Jean Francois avait, en 2016, fait aboutir et acheminé un rapport accusant l'entrepreneur aujourd'hui président d'implication dans le détournement de fonds. M. Moïse avait rejeté les conclusions du rapport denonceant une persécution politique.

M. Jean Francois a été limogé au regard de la nouvelle loi organique de l'Ucref votée par la majorité présidentielle au Sénat et à la chambre des députés.

M. Jean Francois a été limogé le 19 avril suite à un arrêté pris en conseil des ministres. Toutefois le document officiel nommant son remplaçant, n'a été communiqué qu'hier.

C'est Fritz Jean, qui était protecteur adjoint du citoyen et ancien inspecteur général de la PNH qui a été désigné par les Sénateurs et le président Moïse.

La cérémonie d'installation de M. Jean, prévue hier après midi, a été reportée sans explications par le ministre de la justice, Heidi Fortuné.

LLM /radio Métropole Haïti