Le Ministre de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales, le Docteur Max Rudolph SAINT-ALBIN, accompagné de son Directeur Général, monsieur Fednel MONCHERY, a procédé, le vendredi 5 mai dernier, au Centre d'Opération d'Urgence National (COUN), à Delmas 2, à l'installation du Docteur Jerry CHANDLER aux commandes de la Direction de la Protection Civile.

Monsieur CHANDLER, remplace à ce poste Madame Marie Alta Jean-Baptiste qui a servi l'État haïtien comme Directrice de la Protection Civile depuis 2004.

Dans son intervention de circonstance, le Ministre de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales, a rendu hommage à Madame Alta JEAN BAPTISTE pour les services rendus à la nation et félicité le Docteur Jerry CHANDLER pour avoir accepté ce poste à un moment où Haïti est très vulnérable face aux aléas climatiques. Le Titulaire du MICT a invité le nouveau Directeur à faire preuve de leadership et à être proactif en ce qui a trait à la préparation de la saison cyclonique, l'approvisionnement des dépôts de la Protection Civile en stocks de secours et l'établissement de programmes de formation et de sensibilisation pour le développement d'une culture territoriale en matière de gestion des risques et des désastres.

Le Docteur SAINT-ALBIN a par ailleurs assuré Monsieur CHANDLER du soutien du Gouvernement Haïtien et de la Communauté Humanitaire, en vue du renforcement de la capacité opérationnelle de la Protection Civile et d'effectuer les changements souhaités par le Président de la République, Jovenel MOISE, de concert avec le Premier Ministre, Jack Guy LAFONTANT, dans le domaine de la protection civile, durant son quinquennat.

Le nouveau Directeur de la Protection Civile, ancien cadre de la DPC et du service des Sapeurs-Pompiers, a remercié le Chef de l'État et le Premier Ministre pour sa nomination à la tête de la DPC. Le Docteur CHANDLER dit reconnaitre le contexte de vulnérabilité dans lequel évolue le pays et promet, avec la collaboration des cadres Techniques de la DPC et l'appui des différents partenaires locaux et internationaux, de continuer à dynamiser et renforcer la Direction de la Protection Civile, tant au niveau central qu'à travers ses structures communales pour une réponse de proximité dans le cadre de la gestion des risques et des désastres.

EJ/Radio Métropole Haïti