Le Conseil international de coordination du Programme de l'UNESCO sur l'Homme et la biosphère, a ajouté la réserve de biosphère transfrontière de La Selle - Jaragua-Bahoruco-Enriquillo (Haïti - République Dominicaine), au Réseau mondial des réserves de biosphère. Lord d'une réunion à Paris (France) du 12 au 15 juin dernier, les membres du conseil ont ajouté 23 nouveaux sites, dont quatre transfrontière, au Réseau mondial.

La réserve biosphère entre Haiti et la République Dominicaine comprend les réserves de La Selle en Haïti, désignée en 2012, et de Jaragua-Bahoruco en République dominicaine, désignée en 2002. Ces deux réserves font partie d'un corridor des écologiques séparés par une frontière politique et administrative.

Un important corridor écologique a été créé entre Haïti, Cuba et la République Dominicaine.

Le regroupement des réserves de biosphère doit permettre une meilleure gestion de l'environnement par les deux gouvernements.

Les réserves de biosphère sont des sites d'apprentissage du développement durable destinés à concilier la conservation de la biodiversité et l'utilisation durable des ressources naturelles.

Les nouvelles réserves sont désignées chaque année par le Conseil international de coordination du programme composé des représentants élus de 34 Etats membres de l'UNESCO. Le Programme sur l'Homme et la biosphère, créé par l'UNESCO au début des années 1970, est un programme scientifique intergouvernemental visant à améliorer les relations entre les habitants de la planète et leur environnement naturel.

LLM / radio Métropole Haïti