Le Président de la République, Jovenel Moïse, est de retour au pays, ce dimanche 18 juin, après un séjour de trois (3) jours aux Etats-Unis d'Amérique, particulièrement à Miami, dans l'Etat de la Floride, où il a participé à d'importantes activités, notamment le Sommet sur les Investissements organisé par la Chambre Haïtiano-Américaine de Commerce.

Lors d'un point de presse donné, à son arrivée, au Salon diplomatique de l'Aéroport international Toussaint Louverture, le Chef de l'Etat a fait le point sur les points forts de son séjour, notamment sa rencontre, au campus de l'Université Internationale de la Floride (FIU), avec le Vice-président des États-Unis d'Amérique, Monsieur Mike Pence.

Les discussions ont porté sur plusieurs points, particulièrement, les investissements directs étrangers devant créer des emplois durables dans le pays. Le dossier du renforcement des institutions haïtiennes a également été soulevé. Le Vice-président américain a promis l'aide de son pays, notamment dans le domaine du renforcement des capacités des unités de la Police Nationale, dont les Gardes Côtes.

Le président Jovenel Moïse a également fait mention de sa fructueuse rencontre avec les compatriotes de la diaspora, avec lesquels il a eu des échanges prometteurs sur les premières initiatives de son Administration, notamment la déconcentration des services publics à travers l'établissement graduel, à travers le pays, des Centres de Réception et de Livraison des Documents d'Identité, ainsi que l'augmentation sensible de la production de 500 à plus de 2,500 passeports par jour. De plus, il leur a présenté la Caravane du Changement comme une œuvre d'imagination et de créativité susceptible de « mettre ensemble la terre, l'eau, le soleil, les femmes et les hommes de ce pays, avec pour objectifs d'améliorer le bien-être collectif et d'entreprendre de façon systématique et déterminée un ensemble d'actions structurantes contre la pauvreté, la faim, la dégradation de l'environnement, la maladie due aux mauvaises conditions de vie.

» Par ailleurs, le président Jovenel Moïse, a aussi abordé les questions relatives au domaine foncier et à l'énergie, qui ont pour effet de ralentir l'ardeur maintes fois exprimée par les haitiens de la diaspora à venir investir dans leur pays natal. Des dispositions en vue de protéger les biens des citoyens seront prises sous peu à cet effet.

Au terme