Les gardes côtes américains ont annoncé le rapatriement de plus d'une centaine de boat people haïtien. Il s'agit du plus important groupe de migrants haïtiens intercepté au cours de la dernière année.

Les 102 migrants haïtiens, qui avaient été appréhendés mardi à environ 22 milles au Sud de Great Inagua, aux Bahamas, ont été rapatriés hier au Cap Haïtien.

Les responsables régionaux des Gardes cotes américains ont assuré de leur vigilance dans la Caraïbe. « Les détroits des Caraïbes et de la Floride sont dangereux et implacables pour les migrants embarqués dans des voyages illégaux et mal avisés sur des navires surchargés » a déclaré le Capitaine Jason Ryan, Chef de la réponse pour le 7ème district de la garde côtière.

Le dossier des boat people préoccupe les autorités haïtiennes et américaines. Ce thème avait été évoqué en juin 2017 lors d'une rencontre entre le président Jovenel Moïse et le vice président américain.

La semaine écoulée le projet de loi sur la navigation maritime a été adopté en conseil des ministres. La modernisation du service national de navigation maritime (Semanah) constitue l'une des priorités du chef de l'état qui avait sollicité l'assistance des américains dans la lutte contre la migration illégale.

Les migrants interceptés par les gardes côtes américains sont immédiatement rapatriés en Haïti. Au cours des derniers mois les autorités ont noté une relativement hausse des voyages clandestins.

LLM / radio Métropole Haïti