Le système des Nations Unies en Haïti est préoccupé par la sécurité alimentaire en Haïti. En mai 2017, 2,35 millions de personnes en Haïti étaient en situation d'insécurité alimentaire grave et avaient besoin d'une assistance immédiate, explique le secrétaire général de l'ONU dans son dernier rapport sur la situation en Haïti.

Selon les statistiques plus de 143 110 souffrent étaient de malnutrition aiguë. Depuis le passage de l'ouragan Matthew en octobre 2016, 1 273 ménages, soit 4 200 personnes sont toujours hébergées dans des abris temporaires.

La communauté humanitaire engage le Gouvernement à élaborer une stratégie visant à aider les personnes touchées à quitter ces centres dans des conditions de sécurité et de manière volontaire. Dans les départements les plus touchés de la Grand'Anse, les Nippes et le Sud, les faibles niveaux de financement ont empêché l'intensification de l'intervention humanitaire axée sur la nourriture, le logement, la santé et les besoins de protection. Les pertes de récoltes atteignant 80 à 100 % dans les zones rurales, l'insécurité alimentaire risque de s'accentuer dans les mois à venir si des mesures urgentes ne sont pas prises pour relancer l'agriculture à la mi- novembre.

Récemment des experts de l'ONU ont formulé des recommandations à l'équipe de pays pour l'action humanitaire et au Gouvernement sur la manière d'améliorer l'efficacité du dispositif humanitaire en place, de renforcer la coordination entre les acteurs humanitaires et de développement et d'élaborer une approche plus stratégique de la protection.

LLM / radio Métropole Haïti