Les discussions se poursuivent entre les autorités haïtiennes et américaines à quelques mois de l'échéance du statut de protection temporaire (TPS), dont bénéficient plus de 58 mille haïtiens vivant aux Etats-Unis depuis le tremblement de terre de 2010.

D'après ce qu'a révélé le ministre des affaires étrangères, Antonio Rodrigue, l'Etat haïtien souhaite parvenir à une entente avec le gouvernement américain en vue d'un prolongement du programme TPS.

Peur d'être expulsés par l'administration Trump, des haïtiens bénéficiaires de ce programme fuient les Etats –unis en grand nombre vers le Canada actuellement. Face à cette situation, le ministre Antonio Rodrigue les appelle au calme.

Notons que le maire de Montreal, Denis Codere, avait souhaité la bienvenue aux migrants haïtiens. "La ville de Montréal souhaite la bienvenue aux réfugiés haïtiens.

Vous pouvez compter sur notre entière collaboration", a t-il indiqué. Critiquant la politique migratoire américaine, le maire Denis Coderre avait qualifié Montréal de "ville sanctuaire" pour les clandestins.

Selon M. Coderre, 2.500 réfugiés ont franchi en juillet la frontière terrestre au sud du Canada.

EJ/Radio Métropole Haïti