Des médias mexicains ont informé que 600 migrants haïtiens arrivés à Basse-Californie, ont été refoulés à la frontière. Les autorités ont révélé que ces migrants étaient arrivés avec l'intention d'entrer illégalement aux Etats Unis.

Nombre de migrants, en provenance du Brésil, sont retournés dans la région de départ en raison de l'absence de meilleures perspectives.

Au cours des derniers mois les autorités mexicaines ont accueilli plus de 4 000 haïtiens qui n'ont pu solliciter l'asile aux Etats Unis. L'ambassade d'Haïti avait apporté un appui à ces migrants haïtiens afin qu'ils puissent obtenir les papiers indispensables pour rechercher un emploi. De nombreux haïtiens avaient opté pour une résidence au Mexique en raison de la politique migratoire hostile du gouvernement américain.

2 500 migrants haïtiens ont manifesté l'intention de vivre au Mexique et 1 200 d'entre eux ont obtenu les documents légaux .

Des autorités locales ont fait valoir que les migrants haïtiens restés en Basse Californie sont répartis entre Mexicali et Tijuana.

Le Mexique, le Brésil et le Chili figurent parmi les états disposant d'une politique migratoire favorable aux haïtiens.

Selon les statistiques en 2016 plus de 16 000 migrants, en majorité des haïtiens, ont pu émigrer aux Etats Unis à partir de la frontière mexicaine en provenance de l'Amérique latine.

LLM / radio Métropole Haïti