Plusieurs institutions se mobilisent afin de venir en aide aux migrants haïtiens au Canada. Environ 3 000 migrants haïtiens, venus des Etats Unis, ont sollicité l'asile au Canada au cours de ces derniers jours.

Cette arrivée massive d'immigrants haïtiens par le poste frontière Saint-Bernard de Lacolle, témoigne de la peur des 60 000 migrants haïtiens bénéficiant du statut de Protection temporaire aux Etats Unis.

La directrice générale de la Maison d'Haïti, Marjorie Villefranche, Informe qu'un comité a été créé afin de gérer cette crise. Elle explique que certains migrants pourront utiliser leurs économies et d'autres obtenir de l'aide de leurs parents au Canada.

Les autorités ont déclaré que les 700 lits de camp au Stade olympique ne sont pas suffisants. Une communauté religieuse et une école secondaire se sont proposé d'héberger des migrants», a expliqué Francine Dupuis, du CIUSS Centre-Ouest. Lorsque l'aide du gouvernement cessera, les migrants devront trouver un travail, un logement et envoyer leurs enfants à l'école.

Le Centre d'études et de coopération internationale (CECI) appelle la population québécoise à faire preuve de solidarité et d'humanisme envers les migrants demandeurs d'asile et lui demande de soutenir la Maison d'Haïti.

Mme Claudia Black, Directrice Générale du CECI a déclaré « Lorsqu'une situation d'urgence se présente en Haïti, le CECI intervient immédiatement, et à chaque fois, nous recevons le concours de la communauté canado-haïtienne de Montréal. Cette fois, c'est à notre tour de soutenir les actions de la Maison d'Haïti afin d'assurer le meilleur accueil possible aux centaines de demandeurs d'asile qui traversent actuellement la frontière entre les États-Unis et le Canada ».

LLM / radio Métropole Haïti