La loi de finance 2017-2018 a été approuvée par la chambre des députés. Le document a recueilli 74 votes favorables et aucun contre.

Plus d'une vingtaine de parlementaires n'avaient pas pris part à la séance. Le président Jovenel Moïse dispose d'une large majorité à la chambre basse et au Sénat.

Les députés de l'opposition, en petit nombre n'ont pas tenté de faire obstruction au document. Au cours des dernières semaines la commission économie et finance avait réalisé plusieurs auditions des officiels et hauts cadre de l'administration.

Saluant le réalisme du Projet de loi de finances, le Secrétaire rapporteur de la Commission a encouragé les députés à accorder un vote favorable au Projet de loi de finances 2017-2018.

Jude Alix Patrick Salomon, Ministre de l'Économie et des Finances, dans son intervention avait plaidé pour un dialogue politique constructif afin de développer une vision commune pour l'avenir du pays. Il soutient que que la vision doit s'étendre au-delà d'un mandat présidentiel ou de la durée de vie d'un gouvernement. « Malgré la bonne foi de l'Exécutif, le budget ne peut pas couvrir tous les besoins du pays en un seul exercice », a t-il laissé entendre souhaitant une solidarité réelle entre les communes.

LLM / radio Métropole Haïti