‘'Les haïtiens qui arrivent massivement au Canada sont des demandeurs d'asile et non ceux qui ont peur d'être expulsés par les Etats-Unis à l'échéance du TPS''.

C'est ce qu'a indiqué le ministre des affaires étrangères, Antonio Rodrigue, lors d'un point de presse, mardi, à la maison d'Haïti au Canada.

Cet afflux d'haïtiens, accueillis en grande majorité au Stade olympique par les autorités canadiennes, sont en provenance du Brésil.

Entre 450 et 700 migrants franchissent la frontière chaque jour, indique le Syndicat des douanes et de l'immigration. Un grand nombre d'entre eux ont été logés de façon temporaire au stade olympique.

EJ/Radio Métropole Haïti