Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a poursuivi hier les installations d'usines électriques dans les villes de province. Une usine électrique d'une capacité de 1,6 mégawatts a été installée à Bonneau, Saint-Louis du Nord, dans le département du Nord-Ouest.

M. Moïse a promis d'oeuvrer en vue d'accélérer la mise en place des équipements et faire passer la capacité de l'usine thermique à une centrale mixte d'une capacité de 20 mégawatts exploitant le diesel, l'énergie solaire et le vent.

La centrale produira l'énergie électrique pour les communes de d'Anse-à-Foleur, de Saint-Louis du Nord et de La Pointe des Palmistes.

En début de semaine le président Moïse avait annoncé que les communes de Pilate, Saint Louis du Nord, Anse à Foleur, Port de Paix, Bassin bleu et Chansolme, Bonbardopolis, Baie de Henne bénéficieront dans les prochains mois du projet national d'électrification. Des communes du Nord semblent être la priorité au cours des prochains mois.

Plusieurs villes dans la péninsule du sud dont Les Irois, Coteaux, Les Anglais, Chardonieres, , Roche a Bateau ont déjà bénéficié de ces projets spécifiques.

Selon le président Moïse l'énergie électrique contribuera à améliorer les conditions de vies des résidents en milieu rural. Chaque foyer doit avoir l'énergie électrique disponible pour l'éclairage, le téléphone et les appareils électroniques, insiste t-il.

Les citoyens même dans les régions les plus reculées ont droit à l'énergie électrique, a dit M. Moïse annonçant un inventaire des résidences sur l'ensemble du territoire.

Il se dit déterminé à s'assurer qu'à la fin de son mandat tous les haïtiens aient accès à l'électricité.

LLM / radio Métropole Haïti