Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a poursuivi hier ses visites d'évaluation des infrastructures électriques dans le cadre de son projet d'électrification de l'ensemble du territoire.

Accompagné du Ministre des Travaux Publics, Ing. Fritz Cayot, des Sénateurs du Nord, Honorables Nawoon Marcellus et Dieudonne Étienne Luma, a M. Moïse a visité, le Jeudi 31 août, la Centrale hydroélectrique de Caracol, à Grande rivière du Nord. Il s'agit pour le président Moïse d'évaluer les biens disponibles que possède l'Etat haïtien et de faire un constat de l'état des infrastructures électriques de cette centrale électrique fondée en 1986.

Cette centrale hydroélectrique est dysfonctionnel depuis plusieurs années. Divers travaux de réhabilitation sont prévus: réparation des routes, des lignes et des machines, curage dans le bassin de rétention, entretien de la rivière alimentant la centrale.

"J'ai pu constater que les centrales n'ont de véritables problèmes occasionnant leur dysfonctionnement que l'absence de travaux d'entretien et de réparation", a laissé entendre M. Moïse à l'issue de la visite. Il a déploré l'état des infrastructures de l'Electricité d'Haïti (EDH) qui produit seulement environ le quart de sa capacité réelle de production.

Il a réitéré ses promesses réparer et de moderniser toutes les centrales hydroélectriques et thermiques de l'EDH. Selon le chef de l'état la mission de l'Electricité d'Haïti (EDH) est de produire, de commercialiser et de distribuer le courant électrique à travers le pays. Certains réseaux ont besoin d'être entièrement réhabilités a toutefois a reconnu le Chef de l'Etat.

Il s'agit de la 5 eme centrale hydroélectrique évaluée par le chef de l'état.

LLM / radio Métropole Haïti