Le Secrétariat permanent de gestion des risques et des désastres lance, ce lundi 4 septembre, à la mi-journée, la phase de pré-alerte 1 au niveau de vigilance jaune par rapport à l'ouragan Irma, classé catégorie 3.

En effet, des menaces de fortes pluies, de forts vents, de fortes houles et des risques d'éboulement, de glissement de terrain et d'inondation pèsent sur tout le pays dans trois jours environ.

Lundi matin, l'ouragan Irma se déplaçait dans la direction ouest sud-ouest à l'est de la Caraïbe avec une vitesse moyenne de 22km/h. Son centre pourrait traverser les Petites Antilles à partir de demain mardi, informe l'Unité hydrométéorologique d'Haïti dans son premier bulletin de vigilance relatif à Irma. Le système devrait ensuite continuer à se rapprocher de l'île d'Haïti, en conservant ses caractéristiques d'ouragan majeur.

L'ouragan Irma devrait éventuellement effectuer un virage vers l'ouest-nord-ouest et placer le pays sous la menace des vents de tempête dans trois jours environ. De fortes pluies orageuses devraient s'abattre sur la partie Nord du pays avant de progressivement se généraliser. Une mer houleuse pourrait submerger une bonne partie des côtes nord du pays, selon l'UHM.

Par conséquent, le Secrétariat permanent de gestion des risques et des désastres, de concert avec la direction de la Protection civile et l'UHM, demande à la population haïtienne, notamment les habitants des zones à risques d'inondations et de mouvements de terrain, de se préparer et de rester à l'écoute des bulletins météorologiques et des consignes de sécurité qui seront diffusés tout au long du passage de ce dangereux système.

EJ/Radio Métropole Haïti