Avec 78 voix pour, 8 contre et 5 abstentions, les députés ont entériné en deuxième lecture le projet de budget pour l'exercice fiscal 2017-2018.

Cette séance en Assemblée plénière s'est tenue, samedi dernier, soit trois jours après que le Sénat ait ratifié le document en apportant une légère modification concernant une disposition qu'il jugeait discriminatoire.

Par cette modification, le Parlement dans ses deux branches a enlevé du projet de loi de finances l'impôt forfaitaire de 10 mille gourdes que le Gouvernement prévoyait d'exiger des haïtiens de la diaspora, désireux d'effectuer certaines transactions dans le pays.

Rappelons que le texte de la loi de finance 2017-2018 a été voté mercredi dernier par les sénateurs, avec une modification de l'Article 2017 qui exigeait notamment un impôt forfaitaire des Haïtiens de l'étranger.

EJ/Radio Métropole Haïti